Qu’est-ce qu’une pompe d’arrosage ?

Une pompe d’arrosage est une pompe à eau permettant de pomper l’eau souterraine ou d’un étang. Elle peut ensuite être utilisée directement pour l’arrosage de votre jardin, par exemple. Dans la plupart des cas, une source se trouve à proximité immédiate. La pompe d’arrosage génère une pression d’eau suffisante pour un arrosage avec des pistolets à main ou des arroseurs enterrés.

Certaines pompes d’arrosage sont équipées d’accessoires supplémentaires, tels qu’un système marche / arrêt ou un réservoir de 20 à 60 litres. Nous vous expliquons avec précision les différences.

Différence entre un surpresseur et une pompe d’arrosage

Les modèles d’entrée de gamme de pompe d'arrosage fonctionnent avec un interrupteur manuel pour la mise en marche et l’arrêt. Certains modèles sont également équipés d’une mise en marche et d'un arrêt automatiques. La pompe d'arrosage se met en marche lorsque vous utilisez l’arroseur dans le jardin. Si vous cessez de l’utiliser, la pompe s'arrêtera automatiquement. Ceci est utile, par exemple, en combinaison avec l'utilisation d'un pistolet d’arrosage. Ces pompes sont aussi nommées surpresseurs.

La plupart des surpresseurs disposent également d'un réservoir. Ce réservoir contient également de l'eau et peut assurer la distribution des 5 à 10 premiers litres d'eau à partir du réservoir, sans que la pompe ne se mette en marche. Ce réservoir s’avère utile dans certaines situations, par exemple pour l'arrosage du jardin avec des tuyaux de goutte à goutte ou pour remplir vos toilettes ou votre machine à laver (+/- 7 litres) avec l'eau de pluie collectée.

Enfin, il existe des surpresseurs qui sont principalement destinés à augmenter la pression de l'eau dans la maison, ce que ne peut pas faire une pompe d’arrosage. De tels modèles de surpresseurs sont même plus silencieux qu'une pompe d'arrosage, et sont capables de fournir des performances importantes lorsque plusieurs robinets sont ouverts dans la maison.

Quelle pompe d’arrosage choisir ?

Pour choisir le modèle adéquat, considérez le type d'arroseurs que vous souhaitez utiliser et le nombre d’arroseurs fonctionnant simultanément.

Une pompe d’arrosage peut fonctionner simultanément avec 1 à 2 pistolets d’arrosage ou arroseurs enterrés. Si vous souhaitez utiliser 3 à 5 arroseurs en même temps, vous choisirez des modèles du segment intermédiaire. Si vous souhaitez utiliser 7 arroseurs ou plus en même temps, vous avez besoin d'une pompe d’arrosage plus puissante. Pour cette catégorie, il est indiqué pour chaque modèle combien de points d'eau ou d'arrosage peuvent être desservis simultanément par une pompe.

Si vous souhaitez utiliser un pistolet d’arrosage ou un tuyau goutte à goutte ou une combinaison de ces deux éléments, il est préférable d’avoir recours à un surpresseur.

Le type de matériau est un deuxième aspect qui peut s’avérer important lors du choix d’une pompe d’arrosage. Dans l’ensemble, les pompes sont fabriquées en fonte, acier inoxydable et plastique. La fonte est principalement utilisée pour le pompage des eaux de pluie. L’acier inoxydable est à recommander pour l’eau contenant du calcaire (comme l’eau dans les canalisations). Le plastique convient aux deux types d’eau, mais est moins robuste.

Finalement, le budget disponible est également un critère pour le choix d’une pompe d’arrosage.

Combien coûte une pompe d’arrosage ?

Les pompes d'arrosage les plus venues se situent dans une fourchette de prix allant de 120 € à 240 €.  Il existe des modèles légèrement moins chers et des versions plus onéreuses. Dans la plupart des cas, la différence de prix s’explique par la qualité de la pompe. La plupart des produits bon marché sont conçus pour le grand public et peuvent fonctionner en continu pendant environ 2 à 3 heures. Les modèles plus onéreux sont destinés au marché professionnel. Ces pompes se caractérisent par une durée de vie plus longue (+/- 10 ans) et peuvent fonctionner en continu.

Des accessoires sont proposés avec certaines pompes d'arrosage. Ces suppléments sont fournis avec le produit et sont inclus dans le prix indiqué.

En plus de la gamme grand public, nous disposons d'un large assortiment de pompes d'arrosage professionnelles, qui peuvent fonctionner en continu, mais surtout qui ont une capacité beaucoup plus importante. Elles sont particulièrement utiles pour les jardiniers, les fermes ou les usines. Ces solutions professionnelles sont disponibles à partir de 500,00 €.

Comment fonctionne une pompe d’arrosage ?

Chaque pompe d'arrosage est équipée d'un raccord d'aspiration, qui se trouve généralement à l'avant de la pompe. Par ce raccord, l'eau est aspirée vers la pompe. Au sommet de la pompe se trouve un raccord de refoulement. Ici, l'eau est éjectée avec force.
L'eau est puisée à la source, par exemple dans un puits d'eau souterraine, un fossé ou un étang, par l'intermédiaire d'un tuyau. L’eau est dirigée jusqu'à la pompe, où elle est mise sous pression par une roue à rotation rapide et est amenée au raccord de refoulement.
Un tuyau doit être placé sur le raccord de refoulement pour amener l'eau à un arroseur et l'utiliser pour l'irrigation. La pompe d’arrosage ne cesse de fonctionner tant qu'elle sera en marche. Lorsque vous débranchez la pompe de l'alimentation, elle cessera d'arroser. Si vous utilisez un arroseur qui n'est pas toujours en marche, comme un pistolet d’arrosage, il est préférable d’avoir recours à une pompe d'arrosage automatique. Elle se met en marche et à l’arrêt à chaque utilisation de l’arroseur.

Installer une pompe d’arrosage

La pompe d'arrosage est un moyen simple et écologique d'arroser le jardin. Elle nécessite quelques connaissances en bricolage, mais tout est une question d'installation. Les tuyaux doivent être fixés au dispositif au moyen de filets à vis, le ou les arroseurs doivent être raccordés au tuyau et la pompe et le tuyau d'aspiration doivent être remplis d'eau manuellement. Vous pouvez alors arroser immédiatement.

Au démarrage, certains problèmes peuvent survenir. Ce problème est souvent lié au remplissage complet du tuyau d'aspiration et de la pompe, mais il est très facile d'y remédier. Par la suite, la pompe d’arrosage continuera à fonctionner s’il reste suffisamment d’eau.

Une pompe d’arrosage ou un surpresseur ?

L'utilisation d'une pompe de surface est l'une des formes les plus simples d'arrosage du jardin. Vous installez la pompe, la connectez à un arroseur et la mettez en marche. Mais que faire si vous utilisez un arroseur avec fonction démarrage/arrêt, tel qu’un pistolet d’arrosage, des tuyaux d'arrosage ou une combinaison de ces solutions ? Dans ces cas, il est préférable de choisir un surpresseur.

Certes, ces pompes sont de taille plus importante, mais sont multifonctionnelles. Non seulement elles se mettent en marche et à l’arrêt automatiquement en cas d’utilisation d’un puits, mais elles sont les modèles idéaux pour réutiliser l'eau de pluie pour des applications domestiques ! Grâce au réservoir de 20 litres, vous pouvez remplir les toilettes avec de l'eau de pluie sans avoir à mettre la pompe en marche. De même, il est préférable d’utiliser un surpresseur pour alimenter une machine à laver qui a besoin d'eau plusieurs fois pendant son fonctionnement.

En résumé, pour un arrosage simple du jardin, nous recommandons une pompe d’arrosage. Si vous utilisez différents types d'arroseurs ou si vous réutilisez l'eau de pluie pour des applications domestiques, vous devriez choisir un surpresseur.

Pompe d’arrosage avec pressostat

Une pompe d’arrosage standard peut être équipée d'un pressostat. Nous avons plusieurs marques dans notre gamme. Ce pressostat garantit une mise en marche et un arrêt automatiques en cas d’ouverture ou de fermeture d’un point d’eau. Ces pompes d’arrosage avec pressostat ou pompes d’arrosage automatiques présentent un avantage considérable : dans la plupart des cas, elles comprennent une protection contre le fonctionnement à vide. Une pompe d'arrosage automatique est également plus petite qu'un surpresseur avec réservoir.

Les principaux avantages d'une pompe d'arrosage automatique : vous pouvez y raccorder plusieurs types d'arroseurs, comme un arroseur ou un gicleur, voire un pistolet d’arrosage. Les pompes d’arrosage sont pratiques et peuvent être déplacées relativement facilement. Vous pouvez alors arroser plus facilement des endroits difficiles d'accès. Si vous souhaitez irriguer pendant une période prolongée, il est possible que la source d'où la pompe tire son eau soit épuisée. Votre pompe est protégée contre le fonctionnement à vide et donc contre la panne sèche.

Le raccordement du pressostat est facile en connectant l'électricité de la pompe au pressostat. Cependant, il est encore plus facile d'acheter l'une des pompes d'arrosage automatique. Elles sont déjà équipées d'un pressostat et sont immédiatement prêtes à l'emploi.