Besoin de conseils ? Tél : 03 66 89 05 04

Truck icon Livraison en 2 jours ouvrables
42 produits | Trier par

Commandez aujourd'hui et économisez jusqu'à 85 € par an*

* Calculé avec le prix moyen de l'énergie mesuré en août 2023 (0,27 € par kWh). Les anciens modèles de circulateurs à vitesse fixe consomment beaucoup plus d'énergie que les circulateurs actuels. Plus votre pompe actuelle est ancienne, plus vous économiserez sur les coûts énergétiques avec un nouveau circulateur.

Tableau d'échange de la circulateur

Le tableau d'échange vous permet de trouver instantanément une pompe de remplacement appropriée. Pour savoir de quelle pompe vous disposez, consultez la plaque signalétique, qui se trouve généralement à l'avant de la pompe.

Choisissez la marque de votre circulateur actuel et trouvez votre modèle de remplacement économique

Le rôle d'un circulateur chauffage

Ce type de circulateur est une pompe qui alimente les systèmes de chauffage en eau chaude. On trouve des circulateurs dans chaque maison ou immeuble équipé(e) de radiateurs et/ou du chauffage par le sol ; au moins deux dans le cas où il y a aussi bien des radiateurs et le chauffage par le sol. Les maisons plus grandes/bâtiments nécessitent le plus souvent plusieurs circulateurs de chauffage.

Où placer le circulateur de chauffage ?

Sauf si vous avez une chaudière avec circulateur intégré, normalement, les circulateurs de chauffage se placent entre le système hydraulique de chauffage et la chaudière. Ils sont des éléments fondamentaux du système de chauffage, car ils réalisent la circulation forcée de l’eau chaude dans les pipes, et comme ça l’eau chaude arrive jusqu'aux radiateurs traditionnels ou aux plaques rayonnantes de chauffage sous le plancher.

Les circulateurs de chauffage permettent aussi d'améliorer la rapidité de distribution de l’eau chaude, et produisent donc un chauffage rapide des environnements.

Comment choisir le type de circulateur chauffage ?

Selon les besoins, différents modèles de circulateurs peuvent être utilisés. Par exemple, pour un système centralisé d'une copropriété ou d'un grand bâtiment, des circulateurs pour le chauffage centralisé, conçues spécifiquement pour ce besoin.

En revanche, le cas d'une maison individuelle ou d'un appartement est différent, où le système de chauffage est autonome. Enfin, pour un système de plancher rayonnant, il faut nécessairement des circulateurs chauffage au sol.

Comment fonctionne un circulateur chauffage ?

Un circulateur chauffage est simplement une pompe qui peut faire circuler l'eau. Le circulateur chauffage est équipé d'un rotor (sorte de roue à aubes) qui tourne en rond et est entraîné par un moteur électrique intégré au circulateur chauffage. 

Un circulateur chauffage s’installe toujours dans un système fermé, ce qui signifie que l'eau présente dans le système restera également dans le système. Le circulateur chauffage placé dans le système fermé pompera donc toujours la même eau, avec sa roue à aubes, afin de pouvoir distribuer l'eau chaude dans tout le système et chauffer la pièce. 

Le circulateur chauffage ne chauffe ainsi pas l'eau, mais il fait uniquement circuler l'eau dans le système.

Économisez de l'énergie avec un nouveau circulateur de chauffage

Un circulateur de chauffage ne se remplace en général qu’en cas de panne ou en raison du bruit. Cependant, vous pouvez également décider de remplacer un circulateur pour économiser de l'énergie par rapport à votre circulateur actuel. 

La différence entre circulateurs modernes et anciennes

Les anciens modèles de circulateurs à vitesse fixe consomment environ 3x plus d'énergie que les circulateurs de notre gamme. Les anciens modèles sont souvent équipés de trois positions réglables manuellement.

Mais les possibilités de réglage des circulateurs chauffage modernes sont nettement plus avancées.

Ces nouvelles pompes chauffage sont équipées d'un système à régulation de fréquence, en mode standard : la pompe ne fonctionne qu'à la vitesse nécessaire à ce moment-là. De plus, il est possible de régler le mode sur pression différentielle constante ou sur pression différentielle proportionnelle.

Telles sont les caractéristiques de nos produits phares, les circulateurs DAB Evosta et les circulateurs chauffage Grundfos.

Consommation en comparaison

Sur un ancien modèle de pompe chauffage, le mode normal à courbe constante (position 2 du panneau de commande) consomme en moyenne 450 kWh par an, ce qui équivaut à 121,50 € basé sur le prix 0,27 € par kWh moyen de l'énergie en août 2023.

Les modernes circulateurs chauffages ont une consommation annuelle moyenne de 135 kWh, ce qui équivaut à 36,45 €. Une différence de 70% ! Dans un contexte d'économie d'énergie, il est donc intéressant d'installer un nouveau circulateur de chauffage. En moyenne, on parle d'une économie de 85 € par an sur les dépenses énergétiques, ce qui mérite d'être considéré.

Quel type de circulateur chauffage choisir ?

Choisir la bonne pompe de circulation est très simple. Il suffit de connaître le débit (pression) du système de chauffage, et aussi le diamètre de la pipe ou le circulateur va prendre place. 

Avec ces informations, il est possible de rencontrer votre chauffage idéal dans nos e-shop. Si vous avez besoin d'aide ou de conseils professionnels, vous pouvez contacter nos services clientèle, ou nos experts vont vous conseiller les meilleures solutions pour votre cas. 

Info sur l'installation des circulateurs chauffage

Dans la section FAQ ci-dessous, vous trouverez toutes les instructions pour remplacer le circulateur. Vous pouvez également voir une vidéo dans laquelle l'un de nos experts vous montre quoi faire étape par étape.

Quelques infos sur le remplacement

Vous verrez qu'installer ou remplacer un circulateur chauffage n'est pas difficile. Tout d’abord, il faut déconnecter la pompe ancienne, purger les canalisations (ça suffit d’ouvrir le robinet de purge), et depuis vérifier que le manomètre est à 0 bar. Maintenant, il est possible de retirer le circulateur et les joints. 

Une fois cela fait, le nouveau circulateur peut être positionné et installé. Il faut aussi brancher l'alimentation de votre circulateur par le connecteur fourni, avant de remplir la canalisation d’eau, et rebrancher l'alimentation de la pompe. 

Apprenez à installer le circulateur vous-même

Il est possible de faire tout cela soi-même, en suivant pas à pas les instructions de notre tutoriel d'installation du circulateur de chauffage.

Regardez le tuto

Comment s'assurer que le circulateur fonctionne

Une fois que vous avez installé le circulateur de chauffage, il faut seulement regarder le panneau de commande électronique pour vérifier le fonctionnement de la pompe. En plus, si le circulateur de chauffage marche et l’eau circule dans la canalisation, vous pouvez aussi écouter en bruit de frottement ou de circulation.

Tout cela est possible avec les circulateurs modernes, mais si vous avez installé une pompe chauffage ancienne, alors il faut compter complètement sur le bruit. 

Quel réglage pour le circulateur chauffage ?

Un circulateur chauffage se règle sur différentes positions. En principe, vous pouvez choisir entre trois positions : position 1, 2 et 3. Ce réglage concerne aussi bien les anciens que les nouveaux modèles de circulateurs chauffage. La position 1 est le régime le plus faible, ce qui signifie que le circulateur chauffage fonctionnera moins vite et que la pièce se réchauffera moins vite. Un effet secondaire positif : le régime le plus faible consomme également le moins d'énergie. La position 3 est le régime le plus élevé, ce qui signifie que la pièce sera chauffée plus rapidement, avec néanmoins une consommation d’énergie plus élevée. Vous pouvez déterminer vous-même la position correcte en fonction de votre situation. Nous vous recommandons de commencer par le régime le plus faible et d'augmenter la vitesse si vous estimez que la pièce met trop de temps à se réchauffer. De cette façon, vous êtes certain que le circulateur chauffage consomme la quantité d'énergie adéquate pour vous offrir un confort suffisant.

Avec les circulateurs chauffage modernes, vous avez également la possibilité de choisir entre deux courbes de pompe, à savoir la courbe de « pression proportionnelle » et la courbe de « pression constante ». Dans le cas d’un circulateur chauffage, utilisé pour un chauffage au sol, le réglage correct est la courbe de « pression constante ».