Besoin de conseils ? Tél : 03 66 89 05 04

Truck icon Livraison en 2 jours ouvrables
9 produits | Trier par

Surpresseur

Un surpresseur est une pompe à eau qui pompe l'eau à partir d'une source telle qu'une nappe phréatique, un fossé, un étang ou un réservoir d'eau de pluie. Cette eau peut être ensuite utilisée directement pour arroser votre jardin ou pour des applications domestiques. En outre, il existe des surpresseurs qui peuvent être placés dans votre maison pour augmenter la pression de l'eau pour votre douche ou pour fournir un débit suffisant dans le grenier. Le surpresseur puise l'eau d'un puits ou d'une canalisation principale et génère ensuite une pression d'eau suffisante pour, par exemple, irriguer votre jardin avec des arroseurs ou augmenter le débit dans votre maison ou votre complexe d'appartements.

Les surpresseurs sont, en principe, des pompes de surface équipées d'accessoires supplémentaires, tels qu'une fonction marche/arrêt et un réservoir de 20 à 60 litres. Nous expliquons ci-dessous précisément les différences.

La pompe surpresseur (pompe hydrophore / surpresseur d’eau ou surpresseur tout court), tout comme la pompe de surface, est une pompe auto-amorçante. Si la fonction première de la pompe est celle de faire monter la pression de l'eau dans les conduites, elle est aussi très utile pour alimenter en eau les installations domestiques (WC, lavabo, lave-linge, lave-vaisselle) et pour l'arrosage automatique des jardins et pelouses.

Pourquoi choisir un surpresseur ?

Un surpresseur est principalement utilisé si vous voulez faire plus avec votre pompe à eau que simplement arroser votre jardin avec des arroseurs. Par exemple, si vous voulez utiliser un pistolet d’arrosage pour irriguer les bordures de votre jardin. Mais aussi si vous voulez utiliser des tuyaux d'arrosage, vous avez généralement besoin d’un surpresseur.

De nombreuses personnes souhaitent utiliser l'eau de pluie à la maison en plus de l’arrosage, par exemple pour tirer la chasse d'eau des toilettes ou alimenter une machine à laver en eau. Dans ce cas, un surpresseur avec un réservoir de 20 litres est une solution idéale.

Une dernière option est l’utilisation d’un surpresseur spécialement destiné à des applications domestiques. Ces surpresseurs spécifiques sont conformes à toutes les réglementations et à la technologie afin de fournir plus de pression dans votre système d’eau existant. Ce modèle de surpresseur est également très silencieux, vous ne subirez donc aucun désagrément.

Quel surpresseur choisir ?

Un surpresseur pour l'irrigation des jardins est une pompe à eau qui se met en marche et s'arrête automatiquement, éventuellement avec un réservoir sous pression.

Le choix du surpresseur adéquat se fait de la même manière que pour une pompe d’arrosage. Considérez le type d'arroseurs que vous souhaitez utiliser et le nombre d’arroseurs fonctionnant simultanément.

Une pompe d’arrosage peut fonctionner simultanément avec 1 à 2 arroseurs ou gicleurs. Si vous souhaitez utiliser 3 à 5 arroseurs en même temps, vous choisirez des modèles du segment intermédiaire. Si vous souhaitez utiliser 7 arroseurs ou plus en même temps, vous avez besoin d'un surpresseur avec des fonctionnalités plus avancées. Pour cette catégorie, il est indiqué pour chaque modèle combien de points d'eau ou d'arrosage peuvent être desservis simultanément par une pompe.

Si vous voulez utiliser l'eau de pluie à la maison, vous pouvez normalement le faire avec un surpresseur standard, mais, pour les applications domestiques, nous recommandons de toujours utiliser des pompes avec acier inoxydable.

Pour un surpresseur d'eau à domicile, le choix se limite à l'Esybox (Mini) de DAB et au Scala2 de Grundfos. Il n'y a pas de différences majeures entre les deux systèmes.

Le surpresseur à domicile

Un surpresseur à domicile est généralement la version la plus avancée. La pompe doit être capable de fonctionner très silencieusement. Elle doit être en mesure de fournir une pression suffisante et cela en combinaison avec des conduites d'eau étroites. En outre, autre aspect important, le surpresseur à domicile doit être économe en énergie et capable de gérer l'eau efficacement. Il doit être conforme aux réglementations et doit être relativement compact, car il doit souvent être installé dans un espace réduit.

Dans notre assortiment, nous disposons d'un certain nombre de possibilités spécialement développées à cet effet. La DAB Esybox (Mini) et le Grundfos Scala2 répondent parfaitement à ces exigences.

Surpresseur ou pompe d’arrosage ?

L'utilisation d'une pompe de surface est l'une des formes les plus simples d'arrosage du jardin. Vous installez la pompe, la connectez à un arroseur et la mettez en marche. Mais que faire si vous utilisez un arroseur avec fonction démarrage/arrêt, tel qu’un pistolet d’arrosage, des tuyaux d'arrosage ou une combinaison de ces solutions ? Dans ces cas, il est préférable de choisir un surpresseur.

Certes, ces pompes sont de taille plus importante, mais sont multifonctionnelles. Non seulement elles se mettent en marche et à l’arrêt automatiquement en cas d’utilisation d’un puits, mais elles sont les modèles idéaux pour réutiliser l'eau de pluie pour des applications domestiques ! Grâce au réservoir de 20 litres, vous pouvez remplir les toilettes avec de l'eau de pluie sans avoir à mettre la pompe en marche. De même, il est préférable d’utiliser un surpresseur pour alimenter une machine à laver, qui a besoin d'eau plusieurs fois pendant son fonctionnement.

En résumé, pour un arrosage simple du jardin, nous recommandons une pompe de surface. Si vous utilisez différents types d'arroseurs ou si vous réutilisez l'eau de pluie pour des applications domestiques, vous devriez choisir un surpresseur.

Surpresseur ou pompe de surface ?

Le surpresseur et une pompe de surface présentent une différence considérable : le surpresseur possède un réservoir dans lequel est stockée une petite quantité d'eau. Lorsque vous avez besoin d'eau, le surpresseur fournit d'abord l'eau du réservoir. Si 20 litres d'eau en moyenne dans le réservoir ne suffisent pas, la pompe se met en marche pour fournir de l'eau. Cela présente un certain nombre d'avantages : pour les petits prélèvements d'eau, la pompe ne se met pas constamment en marche et vous n'entendez pratiquement aucun bruit, ce qui génère une usure moindre de la pompe. Si vous souhaitez arroser à l'aide d'un tuyau goutte à goutte, la pompe ne se met pas continuellement en marche ou à l’arrêt. Les petits prélèvements d'eau du tuyau d'égouttage proviennent tout d’abord du réservoir sous pression. Un dernier avantage : le réservoir sous pression évite l’exercice d’une pression importante sur un tuyau en une fois. Avec une pompe de surface, cela se produira car la pompe commencera immédiatement à fonctionner à pleine puissance, car il n'y a pas de première alimentation en eau à partir d'un réservoir sous pression.

L'inconvénient du surpresseur : il est souvent beaucoup plus grand et plus lourd et est donc moins maniable et plus difficile à déplacer.

Si vous effectuez souvent de petits prélèvements d'eau (jusqu'à 10 litres), nous vous recommandons de choisir un surpresseur. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez facilement choisir une pompe de surface.

Surpresseurs pour sources

Il existe plusieurs modèles de surpresseurs pour les sources. En principe, chaque surpresseur conventionnel est une pompe auto-amorçante. Cela signifie que vous pouvez aspirer directement l’eau de la source au moyen d'un tuyau. Les pompes auto-amorçantes ne peuvent pas aspirer de l'eau à plus de 8 mètres de profondeur.

Si vous voulez puiser de l'eau à plus de 8 mètres de profondeur ou si l'eau dans le puits est susceptible de descendre à plus de 8 mètres de profondeur pendant le fonctionnement, nous vous recommandons d'utiliser plutôt une pompe de forage.

Il existe des modèles de surpresseurs spéciaux qui peuvent être placés ou suspendus dans le puits. Ces surpresseurs immergés se mettent en marche et à l’arrêt automatiquement en cas d’utilisation d’un puits. Ils sont également équipés d'une protection contre le fonctionnement à vide. La DAB Divertron ou la Tallas D-Esub en sont de bons exemples.

Surpresseurs pour citernes

Un surpresseur peut parfaitement être utilisé pour puiser de l'eau à partir d’un réservoir d'eau. C’est une bonne solution si le surpresseur n'a pas besoin de puiser de l'eau à plus de 8 mètres de profondeur.

Si la profondeur de l'eau peut dépasser 8 mètres, nous recommandons d'utiliser un surpresseur immergé. Ces pompes peuvent être placées ou suspendues dans le réservoir et pompent l'eau avec une pression suffisante. Ces surpresseurs immergés se mettent automatiquement en marche lorsque vous commencez à utiliser de l'eau et sont protégés contre le fonctionnement à sec, de sorte que vous n'avez pas à vous soucier de savoir s'il y a suffisamment d'eau dans le réservoir.

Surpresseur pour puits

Un surpresseur peut parfaitement être utilisé pour puiser de l'eau à partir d’un puits. C’est une bonne solution si le surpresseur n'a pas besoin de puiser de l'eau à plus de 8 mètres de profondeur.

Si la profondeur de l'eau peut dépasser 8 mètres, nous recommandons plutôt d'utiliser un surpresseur immergé. Ces modèles de surpresseurs peuvent être placés ou suspendus dans le puits et peuvent pomper l’eau avec une pression suffisante. Ces surpresseurs immergés se mettent en marche et à l’arrêt automatiquement en cas d’utilisation de l’eau et sont équipés d'une protection contre le fonctionnement à vide. Vous n'avez pas à vous soucier de savoir s'il y a suffisamment d'eau dans le puits.

Surpresseur eau potable

Un surpresseur pour applications domestiques est généralement le modèle avec le plus de fonctionnalités. La pompe doit être capable de fonctionner très silencieusement. Elle doit être en mesure de fournir une pression suffisante et cela en combinaison avec des conduites d'eau étroites. Un autre aspect important : le surpresseur pour applications domestiques doit être économe en énergie et capable de gérer l'eau efficacement. Le surpresseur doit être conforme aux réglementations et relativement compact, car il doit souvent être installé dans un espace réduit.
Nous disposons d'un certain nombre d'options dans notre gamme qui ont été spécialement développées à cet effet. La DAB Esybox (Mini) et le Grundfos Scala2 conviennent parfaitement à cet effet.

Surpresseur avec réservoir

Le surpresseur avec réservoir et une pompe d’arrosage automatique présentent une différence considérable : le surpresseur possède un réservoir dans lequel est stockée une petite quantité d'eau. Lorsque vous avez besoin d'eau, le surpresseur fournit d'abord l'eau du réservoir. Si 20 litres d'eau en moyenne dans le réservoir ne suffisent pas, la pompe se met en marche pour fournir de l'eau. Cela présente un certain nombre d'avantages : pour les petits prélèvements d'eau, la pompe ne se met pas constamment en marche et vous n'entendez pratiquement aucun bruit, ce qui génère une usure moindre de la pompe. Si vous souhaitez arroser à l'aide d'un tuyau goutte à goutte, la pompe ne se met pas continuellement en marche ou à l’arrêt. Les petits prélèvements d'eau du tuyau d'égouttage proviennent tout d’abord du réservoir sous pression. Un dernier avantage : le réservoir sous pression évite l’exercice d’une pression importante sur un tuyau en une fois. Avec une pompe de surface, cela se produira car la pompe commencera immédiatement à fonctionner à pleine puissance, car il n'y a pas de première alimentation en eau à partir d'un réservoir sous pression.

L'inconvénient du surpresseur : il est souvent beaucoup plus grand et plus lourd et est donc moins maniable et plus difficile à déplacer.

Quel est le prix d’un surpresseur ?

Le prix d’une pompe surpresseur dépend en grande partie de sa qualité et de ses fonctionnalités. Les prix varient entre 150 et 1200 euros. La version la moins onéreuse, le surpresseur avec pressostat et vase d’expansion, vous en trouverez à partir de 150€ env., le surpresseur avec régulateur électronique à partir de 200€ env. et le surpresseur avec variateur de fréquence à partir de 500€ env.

À quoi faut-il faire attention lors de l'achat d'une pompe surpresseur ?

La première question à vous poser est de savoir l’usage que vous allez en faire. Une pompe surpresseur permet de nombreuses applications, mais tous les types de pompes surpresseur ne conviennent pas à toutes les utilisations. Voici quelques applications de la pompe surpresseur :

Applications domestiques via le réseau

Vous avez des problèmes de pression d’eau insuffisante dans la maison et à l’extérieur, tels qu’un faible débit d’eau dans la douche, ou une diminution du débit lorsque plusieurs robinets sont ouverts en même temps ? Dans ce cas, la pompe apporte la solution. La pompe s’installe sur l’arrivée d’eau du réseau pour augmenter la pression d’eau dans vos canalisations. Les pompes surpresseur que nous vous recommanderions sont la Tallas D-ECONCEPT, la DAB Easybox Mini et la DAB Easybox.

Applications domestiques via une source (naturelle)

Vous avez l’intention de mettre en place un système d’irrigation de votre jardin/pelouse, ou un système pour alimenter en eau quelques installations, telles qu’une toilette, un lavabo, un lave-linge ? Là aussi, la pompe hydrophore peut apporter la solution. Toutes les pompes surpresseur conviennent à cet usage, avec chacune leurs avantages propres. Il y a toutefois une grande différence : Il y a les pompes surpresseur qui se placent « hors de l’eau » et qui aspirent l’eau dans une source au moyen d’un tuyau d’aspiration. En voici quelques-unes : La Tallas D-BOOST, la DAB Aquajet, la Tallas D-ECONCEPT et la DAB Easybox (Mini). De l’autre côté, il y a les pompes surpresseur immergées, lesquelles sont placées dans la source d’eau. En voici deux : la Tallas D-ESUB et la DAB Divertron.

Accessoires utiles

Tuyaux

La pompe surpresseur ne peut rien sans un tuyau d’aspiration et un tuyau d’évacuation. Tous les tuyaux d’aspiration et d’évacuation de notre assortiment sont résistants aux pressions élevées et équipés de filtres d’aspiration de bonne qualité.

Filtres

Si vous prévoyez utiliser une eau autre que celle du robinet (p.ex. source, canal, fossé, étang, etc.), nous vous conseillons d'utiliser un préfiltre. Le préfiltre se place entre le tuyau/conduite d’aspiration et la pompe, où il permet de retenir les particules solides telles que les grains de sable. Il évite l’encrassage du filtre et protège la pompe.

Notre assortiment comprend aussi bien des préfiltres que des filtres standards. Le préfiltre se pose en amont de la pompe et filtre l’eau avant que celle-ci ne pénètre dans la pompe surpresseur. On l’utilise le plus souvent dans les situations où l’eau provient d’une source naturelle (dont l’eau est légèrement trouble). Le filtre standard peut être posé en amont de votre installation. Cela peut être un filtre chlore ou un filtre contre les substances altérant le goût et l'odeur. Ce filtre souvent utilisé lorsque l’eau provient d’une source naturelle et sert à alimenter des installations domestiques.

Protection contre le fonctionnement à sec

Le moteur de la pompe surpresseur est refroidi par l'eau aspirée par la pompe elle-même. Il est donc impératif de s’assurer que la pompe ne fonctionne que quand elle dispose d’un apport en eau suffisant. Si la pompe tourne sans eau, on dit qu’elle « marche à sec ». Une période de « marche à sec » prolongée entraînera une hausse de la température à l’intérieur de la pompe qui risque d’endommager durablement la pompe. Certaines pompes, dont la Tallas D-ECONCEPT, la DAB Booster Silent et la DAB Easybox, sont équipées d’une protection marche à sec intégrée. Ces pompes sont donc automatiquement protégées contre ce risque. car elles s’arrêtent automatiquement en cas de marche à sec. Les autres pompes peuvent être équipées d’un dispositif de protection contre le fonctionnement à sec.

Set de raccordement

Si vous optez pour la DAB Easybox et DAB Easybox Mini en vue de les raccorder à votre réseau existant, le kit de raccordement pourra vous rendre de précieux services. Le kit de raccordement comporte un certain nombre de raccords pour faciliter le raccordement à votre réseau d’eau existant et pour absorber les vibrations.

À quoi sert le surpresseur (ou groupe hydrophore)?

Le surpresseur est tout simplement une pompe qui permet d’augmenter la pression d’eau dans les canalisations. Le surpresseur permet d'augmenter automatiquement la pression d'eau dans votre réseau (canalisations/tuyaux) ou de la garder constante en cas de chute d’eau due à une trop forte demande. C’est la solution idéale pour les systèmes de récupération d’eau de pluie, les systèmes d’arrosage automatiques, ou pour augmenter la pression d’eau à l’intérieur de la maison.

Quand est-ce qu’on a besoin d’un surpresseur ?

Il vous faut un surpresseur si vous souhaitez vous assurer d’une pression constante dans vos canalisations/ tuyaux pour toujours avoir de l’eau à votre disposition, p. ex. pour des systèmes de récupération d’eau de pluie ou des systèmes d’arrosage. Vous pouvez aussi installer un surpresseur dans votre réseau domestique en cas de pression d’eau insuffisante. Le surpresseur permet d’augmenter la pression de l’eau entrante/aspirée puis de l’acheminer sous pression constante vers les points de consommation. Ainsi, vous serez assuré à tout moment et partout d’une pression d’eau correcte et constante.

Comment choisir son surpresseur ?

Le surpresseur existe en 3 versions : avec pressostat et vase d’expansion (vessie) , avec régulateur de pression électronique et avec variateur de fréquence. Le choix du surpresseur dépend de vos besoins. Le surpresseur avec pressostat et vase d’expansion convient pour les situations où il est utile de disposer en permanence d’une réserve d’eau pour combler les pertes d’eau. Les vases d’expansion courants ont un contenu de 20 litres, mais on en trouve aussi des plus grands et des plus petits. Le surpresseur avec vase d’expansion et pressostat n’a pas besoin de se mettre en marche lors de prises d’eau peu importantes. C’est la solution idéale en cas de petites fuites goutte à goutte (chasse d'eau du WC vers la cuvette, raccords pas étanches dans un système d’arrosage, etc.). Ce type de surpresseur est également recommandé pour les situations où l’alimentation électrique est susceptible de varier, par exemple à bord d’un bateau.

Les surpresseurs avec régulateur électronique - tels que les pompes équipées d’un Presscontrol/Control-D, le D-EBOOST et le Booster Silent - sont des surpresseurs compacts très pratiques. Ce système s’enclenche à la moindre chute de pression afin de combler cette perte de pression et d’assurer l’arrivée d’eau. Ce type de pompe convient pour les situations qui ne présentent pas de risques de fuites goutte à goutte et sans prises d’eau peu importantes. Pour finir, il y a les surpresseurs en version avec variateur de fréquence, tels que le D-ECONCEPT et le E.sybox (Mini). Ils disposent d’un régime variable qui leur assure une adaptation en souplesse du régime pour obtenir la quantité d’eau et la pression souhaitées. Cette version est en outre équipée d’un écran de visualisation et de réglage des paramètres de fonctionnement. Économique, fiable, durée de vie élevée, compact. Le surpresseur avec variateur de fréquence intégrée est la solution idéale pour toutes les situations.

Comment fonctionne le surpresseur ?

Le surpresseur est équipé d'un raccord d'aspiration et d'un raccord de refoulement. L’eau entre dans la pompe par le raccord d’aspiration. Pour pomper l’eau d’une source/ canal/ fossé / bassin, etc., il faut brancher un tuyau d’aspiration sur ce raccord d’aspiration, puis immerger l’extrémité du tuyau d’aspiration dans l'eau, en veillant à ce que le « circuit » soit hermétiquement fermé. La présence d’air dans le tuyau/raccord d'aspiration empêchera la pompe de fonctionner à sa pleine capacité. Si c’est le cas, il faut purger le tuyau/raccord d’aspiration.

Où installer le surpresseur ?

Le surpresseur s’utilise dans deux situations différentes : placé dans une canalisation existante pour y augmenter la pression de l’eau, ou installée près d’une source (cuve de récupération de l’eau de pluie/eau souterraine, fossé, canal, lac, etc.) comme pompe auto-amorçante. Lorsque le surpresseur est utilisé pour augmenter la pression dans une canalisation existante, il est généralement installé près du compteur d’eau (par exemple dans le placard à compteur), du fait que toutes les canalisations qui se trouvent en aval de la pompe bénéficient des effets du surpresseur. Si le surpresseur est utilisé comme pompe auto-amorçante, il doit être installé le plus près possible de la source, qui peut être une cuve de récupération de l’eau de pluie/eau souterraine, une fossé, un canal, un lac, etc. Le surpresseur aspire l’eau de la source au moyen d’un tuyau d’aspiration pour la refouler ensuite sous pression par le tuyau de refoulement. Il est couramment utilisé avec des systèmes de récupération d’eau de pluie et des systèmes d’arrosage.

Pour trouver la pompe surpresseur adéquate, il y a plusieurs critères qui entrent en ligne de compte, notamment l’endroit où vous allez installer la pompe surpresseur, ce que vous voulez en faire et comment l’utiliser de façon optimale.

Comment tirer le meilleur profit de votre pompe surpresseur ?

Vase d’expansion/cuve à membrane, nécessaire ou pas ?

Si le surpresseur est souvent muni d’un vase d’expansion, ce n’est pas pour rien. La première fonction du vase d’expansion est d’empêcher le coup de bélier dans votre pompe, c’est-à-dire d’amortir les éventuels coups de surpression. Ensuite, le vase d’expansion agit comme un tampon d’1 ou plusieurs litres pour assurer les petites prises d’eau. Le raccordement de la pompe à des WC ou à une machine à laver accroit sensiblement le risque de fuites goutte à goutte. Ces fuites goutte à goutte se produisent dans le réservoir des WC/ machine à laver. Imperceptibles à l’œil nu, ces pertes d’eau doivent néanmoins être compensées en continu par la pompe. Aussi, le vase d’expansion assure en permanence une réserve d’eau pour combler ces pertes d’eau, et évite ainsi le démarrage intempestif de la pompe surpresseur à la moindre sollicitation d’eau. C'est que le ballon surpresseur peut utiliser cette réserve d’eau sous pression pour envoyer de l'eau sans intervention de la pompe.

NB : Même si cela n’est pas visible de l’extérieur, la Tallas D-ECONCEPT, la DAB Booster Silent et la DAB Easybox (Mini) sont équipées d’un vase d’expansion interne, et offrent donc les avantages ci-dessus.

Niveau sonore

En cas d’installation intérieure, le niveau sonore de la pompe surpression est un facteur important. Notre assortiment comporte des pompes très silencieuses, dont la Tallas D-ECONCEPT, la DAB Booster Silent, la DAB Easybox Mini et la DAB Easybox.

Variateur de fréquence

Grâce au variateur de fréquence, les pompes ne dépasseront pas le régime requis pour fournir la quantité d’eau à la pression voulue. Ceci comporte certains avantages :

Très économique : Moins de tours par minute, donc moins de puissance en watts. Moins de puissance en watts signifie une économie des frais énergétiques.

Durée de vie prolongée de la pompe : Le démarrage et l’arrêt de la pompe s’accompagnent respectivement d’une montée et d’une descentes en régime, ce qui évitera à la pompe surpresseur les coups de bélier.

Protection automatique contre le fonctionnement à sec : Le variateur de fréquence protège votre pompe contre la marche à sec. La pompe surpression ne se mettra en marche que s’il y a réellement de l’eau à pomper.

NB : Les pompes hydrophores équipées d’un variateur de fréquence intégré, sont les suivantes : La Tallas D-ECONCEPT, la DAB Easybox Mini et la DAB Easybox.

Perte de charge par frottement

Lorsque la pompe surpresseur est utilisée pour alimenter un ou plusieurs arroseurs, gicleurs, robinets, etc., l’eau est propulsée dans un tuyau relié au raccord de refoulement de la pompe. Il est conseillé d'utiliser un tuyau/conduite dont le diamètre intérieur est d’au moins 19 mm. Un diamètre intérieur plus faible entraînera une perte significative de charge par frottement, résultant en un débit de pompage et une pression inférieurs aux capacités réelles de la pompe.

Utilisation en continu

Pas toutes les pompes surpresseur ne conviennent pour un fonctionnement ininterrompu. C’est là que la qualité des différentes marques de notre assortiment fait la différence. Toutes les pompes surpresseur sont capables de fonctionner sans problème pendant 3 heures d’affilée. Si vous prévoyez utiliser votre pompe surpresseur pendant plus de 3 heures sans interruption, nous vous conseillons d’opter pour une pompe surpresseur DAB. Ces pompes surpresseur de haute qualité technique ont été conçues pour pouvoir fonctionner en continu.