Truck icon Livraison en 2 jours ouvrables

Tirer la chasse d’eau des toilettes en utilisant l’eau de pluie

Tirer la chasse d’eau des toilettes en utilisant l’eau de pluie

L’utilisation de l’eau de pluie pour tirer la chasse d’eau est une solution durable et permet d’économiser beaucoup de coûts sur votre facture d’eau chaque année. Normalement, l’eau de pluie finit dans le système d’égout, puis est purifiée. La purification de l’eau coûte beaucoup d’argent et n’est pas du tout nécessaire à certaines fins, telles que pour la chasse d’eau des toilettes et l’irrigation du jardin. Pour ces applications, vous pouvez utiliser l’eau de pluie et les eaux souterraines.

Avantages

En utilisant l’eau de pluie pour les toilettes, vous bénéficiez d’économies importantes sur les coûts d’épuration, soulagez les égouts et bénéficiez de plusieurs autres avantages :

  • Économie d’eau : l’utilisation de l’eau naturelle à certaines fins permet d’économiser l’eau potable.

  • Pas de calcaire dans vos toilettes : l’eau de pluie est une eau douce et ne contient ni calcium ni magnésium. Vous empêchez la formation de calcaire dans vos toilettes.

  • Réduction des coûts de la facture d’eau potable : l’utilisation de l’eau naturelle gratuite permet de diminuer les coûts annuels de votre facture d’eau potable.

Inconvénients

Cependant, l’utilisation de l’eau de pluie pour tirer la chasse d’eau présente également des inconvénients. Vous êtes alors plus tributaire de la météo et de la saison. En cas de pluie abondante, vous pouvez collecter plus d’eau de pluie et l’utiliser pendant les périodes sèches. De plus, vous devez acheter un réservoir de collecte d’eau de pluie, ce qui entraîne des coûts.

Utilisation de l’eau de pluie pour tirer la chasse d’eau

Si un réservoir est situé au-dessus des toilettes, une pression se crée et l’eau peut s’écouler naturellement du réservoir aux toilettes. Si le réservoir de stockage est plus bas que les toilettes ou si la pression est insuffisante, une pompe à eau peut être nécessaire pour pomper l’eau vers les toilettes.

Une pompe à eau garantit que les eaux souterraines, les eaux de surface (par exemple d’un canal / cours d’eau) ou l’eau de pluie collectée sont dirigées vers l’endroit souhaité avec une pression élevée. Il existe des pompes à eau avec placement au sec, qui aspirent l’eau à partir de la surface de la terre via un tuyau, et des pompes qui peuvent être placées directement dans l’eau.

Fonctionnement des différents types de pompes

Le fonctionnement des pompes varie selon leur placement, au sec ou dans l'eau. 

Surpresseur

Un surpresseur est une pompe fonctionnant au sec. C’est ce qu’on appelle aussi une pompe auto-amorçante. Le tuyau d’aspiration est suspendu dans l’eau. Veillez à un raccord hermétique du système. En présence d’air, la pompe ne pourra pas générer la pression escomptée. La vidéo ci-dessous donne des explications sur les différents types de surpresseurs.

Certains surpresseurs possèdent un récipient sous pression de stockage de l’eau. Le réservoir sous pression garantit une pression constante dans les tuyaux. De plus, un récipient sous pression évite une mise en marche de la pompe à la moindre demande d’eau. La pompe fournit de l’eau à partir de ce réservoir aussi longtemps qu’il y a de l’eau dans le réservoir sous pression. La pompe a ainsi une durée de vie plus longue.  Pour de faibles prélèvements d’eau, tels que l’utilisation de l’eau de pluie pour les toilettes, la pompe peut fournir de l’eau à partir de ces réserves.

Pompe de puits

Une pompe de puits, d’autre part, est placée dans l’eau. L’eau va directement dans la pompe. L’eau n’a pas besoin d’être aspirée en premier via un tuyau, ce qui assure un fonctionnement plus efficace. Cependant, une pompe de puits standard n’a pas de réservoir sous pression, elle se met donc immédiatement en marche pour les petits prélèvements d’eau. La pompe de puits est presque inaudible, car le bruit de la pompe en fonctionnement est étouffé par l’eau.

Protection contre le fonctionnement à sec

Une protection contre le fonctionnement à sec garantit un arrêt automatique dès qu’il n’y a plus d’eau dans la source. Dans le cas contraire, le moteur de la pompe n’est plus refroidi par l’eau qui la traverse normalement. La pompe peut alors surchauffer et tomber en panne. Ce système n’est pas une fonction standard sur toutes les pompes, mais vous pouvez facilement la raccorder à la pompe vous-même. Lors de l’achat d’une pompe, veillez à la présence d’une protection contre le fonctionnement à sec.

Pompe à eau avec réglage de fréquence

Un réglage de fréquence garantit un fonctionnement de la pompe juste pour le nombre de tours nécessaire à ce moment. Si un seul robinet est ouvert, la consommation d’énergie de la pompe est plus faible que si cinq robinets sont ouverts en même temps. Ce système empêche le déploiement de la pleine capacité de la pompe en une fois. La pompe monte en puissance lentement, puis réduit sa puissance lentement. Par exemple, une DAB Esybox mini 3 dispose d’un réglage de fréquence. La pompe fonctionne alors avec peu d’énergie et est très silencieuse.

Quelle est la pompe la plus appropriée ?

Il est important de choisir une pompe à eau adaptée à la taille et à la capacité de votre système d’eau de pluie. Le choix de la pompe dépend également de l’utilisation que vous souhaitez faire de l’eau de pluie. Allez-vous seulement tirer la chasse d’eau, ou allez-vous également utiliser l’eau de pluie pour faire fonctionner votre machine à laver, par exemple ? Ou pour l’arrosage du jardin ? 

Pour trouver la pompe adaptée à votre situation, vous pouvez utiliser notre outil d’aide à la sélection. Remplissez la situation souhaitée et l’outil d’aide à la sélection sélectionnera les pompes les plus appropriées à votre cas. Vous ne parvenez pas à trouver de pompe ou vous avez encore des questions ? Veuillez contacter notre service clientèle. Notre personnel se tient à votre disposition.

Utilisez l'outil recommandé par nos experts !

Vous avez besoin d’une pompe à eau ?

Utilisez l'outil recommandé par nos experts !

À l'outil de sélection